• 0,00 € EUR
    0
Bienvenue

Le Grand retour du lait de jument

La Soulane, Isabelle et Pierre Callico

Pratiquement oublié depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le lait de jument semble retrouver ses lettres de noblesses. Il serait à la fois un aliment, un cosmétique, et même un véritable médicament !
On le compare au lait maternel
Mais rien n’est plus hasardeux… Si en effet sa composition s’en rapproche, et qu’il était bien administré aux nourrissons en remplacement du lait de leur mère dans certaines maternités jusqu’au milieu des années 50, il faut ici rappeler qu’il n’est rien de plus adapté pour un nouveau-né que le lait maternel.
Le lait de jument possède des caractéristiques qui en font un bon lait de substitution : il est très digeste, peu allergène (contrairement au lait de vache), protéiné juste ce qu’il faut, et peu gras (de plus en graisse non saturées utilisables par l’organisme). Il profite d’une très bonne teneur en vitamines, et spécialement la C. Mais il a d’autres propriétés qui sont utilisées dans d’autres domaines.

Des indications thérapeutiques

Le lait de jument contient des enzymes, molécules et acides aminés qui expliquent sa capacité à améliorer voire guérir certaines affections.
Il y a un siècle il était recommandé pour, par exemple, réduire voire soigner certains ulcères de l’estomac, les gastralgies (douleurs autour de l’estomac), les entéralgies chroniques (douleurs des intestins), les constipations, les affections du pancréas et de la vésiculaire biliaire. Mais il était réputé aussi pour améliorer les cirrhoses du foie. Sa teneur en cystine peut l’expliquer, car c’est un composé qui favorise la détoxification de cet organe. Autre propriété de la cystine : améliorer la cicatrisation, ce qui rend le lait de jument adapté dans les cas de psoriasis, selon ses utilisateurs.
Le lait de jument contient également deux fois plus de lysozyme que le lait humain (le lait de vache n’en contient que des traces). C’est un agent (enzyme) antimicrobien puissant (antibactérien et antiviral). Cela explique les effets constatés du lait de jument sur les aphtes, les rhinopharyngites, les rhumes et même la coqueluche. Pour son action de stimulation des défenses immunitaires, il pourrait être utilisé comme adjuvant avant vaccination, pendant un traitement par antibiotiques et chez les personnes âgées qui souffrent d’un déficit de défenses.

Le Lait de Jument LA SOULANE

En certaines périodes de l'année on peut acheter du lait de jument, il est facilement congelable et conservable.
On le trouve également sous forme lyophilisée et en gélules. Il entre dans la composition de savons, de laits corporels, de shampoings, de crèmes.
Quel goût a le lait de jument ?
Derrière sa couleur bleutée se cache un petit goût de noix de coco et de noisette, tandis que sa haute teneur en lactose, le rend naturellement un peu sucré. Alors si en plus c’est bon, pourquoi se priver ?

Sud de France
Label Bio

Extrait de www.mere-nature.com

NOS FABRICANTS